100 % Santé :
pour les pouvoirs
publics, le compte
n’y est pas

Le ministère de la Santé et la DSS (Direction de la Sécurité sociale) ont dressé le 31 décembre 2020 un point d’étape sur la mise en place du 100 % Santé. Un premier bilan qui laisse apparaître, selon cette présentation, des différences importantes entre les secteurs optique et dentaire. En dentaire, près de 48 % des prothèses entrent dans le cadre des soins 100 % Santé, selon “une progression continue et très satisfaisante”. En revanche, en optique, selon les chiffres (provisoires) présentés, le taux de recours aux équipements 100 % Santé “dépasse à peine 10 % des volumes vendus”, dont la moitié sont des équipements mixtes (panier A+panier B). Franck Von Lennep, le directeur de la DSS, rappelle toutefois que la réforme ne fixe pas d’objectif formel. Et souligne que le faible taux de recours au 100 % Santé en optique s’explique par le nombre de contrats d’Ocam qui proposent déjà une prise en charge intégrale des équipements. Il n’en reste pas moins que les pouvoirs publics insistent sur le “travail d’appropriation” nécessaire de la réforme par les opticiens. Dans ce cadre, ils précisent mener auprès des magasins des actions de “vérification” du respect de la réforme (présentation en magasin des 54 montures panier A, double devis…) avec la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Ce chiffre de 10 % pour les taux de recours au 100 % Santé est inférieur à celui présenté, tant par le Rof (Rassemblement des opticiens de France) que par le ministère, lors du dernier comité de suivi du 100 % Santé en septembre 2020 (17,3 %). Il est encore trop tôt pour mesurer l’impact de la réforme sur le marché, sachant que 2020 est en quelque sorte une “année blanche” au vu de la crise sanitaire. Néanmoins, le Rof, signataire du 100 % Santé, rappelle dans une lettre adressée à ses adhérents en janvier 2021 “la nécessité d’appliquer correctement le formalisme du devis normalisé lors de la délivrance de tout produit optique”. Et invite les opticiens visés par un contrôle de la DGCCRF à leur en “faire part pour effectuer un suivi et centraliser les éventuelles remarques”.

Bien Vu N°296 - Février 2021 - Mon Magasin

Optic 2000
élu meilleur
réseau
d’opticiens 2021

Bien Vu N°296 - Février 2021 - Mon Magasin - Optic 2000

Pour la 2e année consécutive, l’enseigne coopérative a remporté le trophée du Meilleur réseau d’opticiens, sur la base d’un vote de 4 500 consommateurs de plus de 18 ans organisé par le site quisontlesmeilleures.com au mois de décembre. Optic 2000 a obtenu une note globale de 8,46 sur les 8 critères évalués (rapport qualité-prix, choix, compétence, etc.). “Ce prix récompense le travail réalisé au quotidien par les professionnels de santé du réseau Optic 2000 dans les 1 153 magasins de l’enseigne présents partout en France. “Au nom de l’ensemble du réseau, je remercie les consommateurs de leur confiance”, a déclaré Olivier Padieu, président du groupement Optic 2000.