Cadres, ouvriers…
Qui sont vos clients ?

Selon une étude menée par l’Observatoire des inégalités*, basée sur les données de l’Insee, les différentes catégories socioprofessionnelles (CSP) n’ont pas le même poids statistique selon les départements. Si ce constat semble prévisible, c’est l’ampleur même de ces différences qui surprend à l’échelle nationale.

À Paris, 45,8 % des actifs sont cadres supérieurs, 40 % dans les Hautsde- Seine, 31 % dans les Yvelines contre moins de 8 % dans le Cantal, l’Orne, les Ardennes, la Haute-Marne et la Meuse. La proportion d’ouvriers par département varie également énormément d’un territoire à l’autre. Parmi les 10 territoires où ils sont les moins représentés, Paris (6,5 %) et les Hautsde- Seine (8,2 %) se distinguent, alors qu’on compte encore 12,1 % d’ouvriers au sein de leur population active dans les Yvelines (3e du top 10) et 13,8 % dans le Val-de-Marne (4e du top 10). À l’inverse, les ouvriers représentent près d’un tiers de la population dans les départements où une part importante d’emplois industriels persiste (Mayenne, Haute-Marne, Vendée, Aisne, Orne) et dans des territoires peu denses, ruraux ou agricoles (Haute- Saône, Ardennes, Jura, Meuse, Vosges). Cadres, ouvriers… Qui sont vos clients ? Selon une étude menée par l’Observatoire des inégalités*, basée sur les données de l’Insee, les différentes catégories socioprofessionnelles (CSP) n’ont pas le même poids statistique selon les départements. Si ce constat semble prévisible, c’est l’ampleur même de ces différences qui surprend à l’échelle nationale. – de 12,2 de 12,2 à 18,6 – de 13,8 de 13,8 à – de 20,7 Toutefois, ces chiffres doivent être nuancés par une analyse plus fine de la géographie des CSP. “Le fait que la part des cadres soit plus élevée dans les pôles urbains ne signifie pas que les autres catégories sociales ont été reléguées à l’extérieur. Comme le montre le Centre d’observation de la société, ouvriers et employés sont plus nombreux dans ces pôles qu’au sein des couronnes périurbaines ou dans les espaces ruraux”, précise l’Observatoire des Inégalités. Qui conclut : “derrière ces données départementales se cache la concentration dans les métropoles des centres de décision et de la plupart des emplois de cadres supérieurs. Les prix de l’immobilier jouent aussi : une partie de la population active n’a plus les moyens de se loger au coeur de certaines grandes villes, hors du parc social”. Ce constat souligne, en creux, à quel point une étude détaillée de votre zone de chalandise est essentielle en amont de l’ouverture de votre point de vente.

*Étude basée sur le dernier recrutement de l’Insee, en 2018