BTS OL 2021

81 % de taux de réussite mais…

2eannée “particulière” pour le BTS-OL : à l’issue d’une année chaotique, ce sont 2 285 candidats qui ont réussi à décrocher le diplôme (1 825 admis le 2 juillet et 460 le 12 juillet après la session de rattrapage). Soit un taux de réussite inédit, 81 %, largement supérieur à celui des années précédentes (63% en 2017 – 57% en 2018 – 58% en 2019). C’est même plus qu’en 2020 (80%), alors que le BTS-OL avait été obtenu sur la base du contrôle continu. Une aubaine à première vue pour notre secteur, en prise depuis 5 ans avec de sérieuses difficultés de recrutement, la pénurie de CV touchant tous les secteurs de l’économie et de la santé. Mais cette hausse du nombre de diplômés risque évidemment de ne pas suffire à inverser durablement la tendance structurelle de baisse continue (2 803 cette année) des candidats… Et ce fort taux de réussite, dû en partie aux circonstances exceptionnelles (on constate la même hausse pour le bac 2021, par exemple) a déjà de quoi inquiéter certains professionnels qui craignent un manque de pratique et de compétences de leurs futurs salariés. En tout cas, c’est une donnée importante que les futurs employeurs devront prendre en compte au moment des recrutements et de la première année après l’embauche.

Bien Vu N°302 - Septembre 2021 - Mon Métier

54 admis
au CQP
Opticien
spécialisé
(Opti-Vision)

C’est 13 de moins qu’en 2020. Selon les résultats communiqués en juillet dernier par la CPNE-FP (Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle), les 54 candidats ont obtenu le certificat. Ce dernier s’adresse aux titulaires du BTS-OL qui souhaitent développer “les compétences indispensables à un exercice répondant aux évolutions du métier (actuelles et à venir), que ce soit en matière de santé visuelle, de technique optique (réfraction, contactologie), mais également en matière de relation client et force de vente, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation”. Sont concernés également les opticiens en exercice désireux de parfaire leurs compétences dans le cadre de la formation continue, avec des modules définis en corrélation avec les 4 orientations nationales DPC (Développement professionnel continu).