LVMH et Kering étendent
leur emprise sur le marché

2 nouvelles licences dans l’escarcelle
de Thélios

Dernier épisode dans la stratégie d’expansion de LVMH sur le marché optique via Thélios, sa co-entreprise créée avec Marcolin : après Dior (dont la collection de lunettes sera distribuée en janvier 2021), c’est au tour de Stella McCartney (anciennement Kering Eyewear) et de Rimowa, la marque de bagagerie allemande propriété du groupe de luxe, de rentrer dans le portefeuille de Thélios. Jusqu’en 2018, la griffe Stella McCartney appartenait, à hauteur de 50%, au groupe de luxe de François-Henri Pinault. 2 ans après sa reprise de contrôle par la créatrice anglaise, elle signe donc un accord de partenariat pour une collection de lunettes avec Thélios, la joint venture Marcolin-LVMH. Illustration de la concurrence sans merci à laquelle se livrent désormais en direct les 2 géants du luxe mondial. Cette collection, conçue dans une approche éco-responsable et fabriquée avec des bio-acétates et de l’huile de castor, verra le jour en novembre 2020. Pour Rimowa, il s’agit d’une première diversification en lunetterie. Lancée le 9 juillet dernier, la collection comprenant des modèles optiques et solaires est disponible dans les boutiques Rimowa, sur le site de la marque et dans les magasins d’optique selon une distribution sélective.

Nouvelle étape dans le partenariat Kering
Eyewear-Richemont, Kering Eyewear
récupère Dunhill

La marque londonienne a signé en juillet dernier un partenariat avec Kering Eyewear pour la conception, la production et la distribution d’une collection de lunettes optiques et solaires, qui sera lancée dès janvier 2021. La licence faisait partie jusqu’alors du portefeuille du groupe italien De Rigo. Après Chloé en juin dernier, c’est donc une 15e marque qui rentre dans le giron de Kering Eyewear, détenue en majorité par Kering (63 %) et à hauteur de 30 % par le groupe de luxe Richemont. Selon Roberto Vedovotto, pdg de Kering Eyewear, l’ambition affichée est de “se renforcer sur le segment des lunettes premium, capitalisant sur l’héritage historique de la marque dans le luxe”. Tout en approfondissant son alliance avec le groupe Richemont.