2 consommateurs sur 3 ont augmenté
leurs achats de produits made in France en 2020

64 % d e s F r a n ç a i s affirment avoir augmenté leur acquisition de produits hexagonaux depuis le début de l’épidémie de Covid. Confirmation d’un retour à une forme de patriotisme économique déjà perceptible lors du premier confinement de printemps. C’est ce que révèle une étude menée par Opinion Way pour l’agence Insign*. 61 % déclarent même acheter le plus souvent possible du “made in France” depuis le début de l’épidémie. Parmi les convaincus, 96 % envisagent opter pour des articles “bleu-blanc-rouge” au moins autant qu’avant la pandémie… Voire davantage. Cet engouement bénéficie surtout à l’alimentaire et aux boissons (94 %), à l’hygiène et la beauté (89 %) et, enfin, aux vêtements et chaussures (87 %). Evolution marquée, toutefois : cette dernière catégorie a augmenté de 11 points depuis juin dernier.

VERS UNE ACCEPTATION
D’UN PRIX PLUS ÉLEVÉ
Par ailleurs, l’étude révèle que les consommateurs sont prêts à dépenser davantage pour favoriser ce patriotisme économique. Partant d’un exemple alimentaire, elle montre que 2 personnes sur 3 accepteraient de payer 7,6 € supplémentaires pour acheter un t-shirt “100 % français” par opposition au même bien fabriqué en Asie.

“Cette capacité à accepter un prix nettement plus élevé montre que l’on n’est pas dans l’effet de mode”, estime le directeur associé d’Insign, Eric Bonnet. Il y a cependant plusieurs bémols. En effet, l’attrait du “fabriqué en France” varie, sans grande surprise, selon les profils. Si la part monte à 70 % chez les cadres et professions intellectuelles, elle descend à 50 % – ce qui reste appréciable – dans le cas de foyers aux revenus modestes.

LE FLOU DES “APPELLATIONS”
Un frein principal au développement d’une consommation “nationale” subsiste néanmoins : les sondés ont une compréhension assez floue des mentions comme Origine France Garantie ou made in France, ce qui contribue à leur affaiblissement. Ainsi, l’appellation “Origine France Garantie” signifie “fabriqué en France” pour 52 % des sondés, “conçu à partir de matières premières d’origine française” pour 47 % et même “imaginé en France” pour 19 % du panel. In fine, seul le label “produit 100% français” convainc : pour 70 % de nos compatriotes, il rassemble les étapes clés de la fabrication d’un bien : la conception, la production et l’assemblage avec des produits d’origine française. Pour clarifier les choses, Insign imagine un système à apposer sur les articles, dans la lignée du Nutriscore en alimentaire.

*Etude menée entre le 5 et le 12 octobre 2020 et réalisée auprès d’un échantillon de 1 019 Français de 18 ans et plus, représentatif de la population française.

Bien Vu N°295 - Janvier 2021 - Mes Clients